Pourquoi le blé nuit à votre santé, gluten, sans gluten, régime sans gluten, pain sans gluten, intolérance au gluten, aliments sans gluten, recette sans gluten, allergie alimentaire, coeliaque, recette pain sans gluten, produits sans gluten, allergie gluten, dessert sans gluten, restaurant sans gluten paris, petit déjeuner sans gluten, blog alimentation saine, blog recette

Pourquoi le blé nuit à votre santé

 

Pourquoi le blé nuit à votre santé

Je viens juste de finir la lecture d’un livre sur les dangers du gluten sur la santé, et il m’a semblé assez intéressant pour que je vous en parle sur le blog. 🙂 Il s’agit du livre « Pourquoi le blé nuit à votre santé» du cardiologue américain Dr William Davis. Disponible ici.

Pourquoi le blé nuit à votre santé, gluten, sans gluten, régime sans gluten, pain sans gluten, intolérance au gluten, aliments sans gluten, recette sans gluten, allergie alimentaire, coeliaque, recette pain sans gluten, produits sans gluten, allergie gluten, dessert sans gluten, restaurant sans gluten paris, petit déjeuner sans gluten, blog alimentation saine, blog recette

Le livre se décompose en 3 parties :

Le blé : le grain complet nuisible à la santé

Dans cette première partie, le Dr William Davis explique avec précision pourquoi, selon lui, le blé est nuisible à la santé : c’est à cause de la protéine de gluten qu’il renferme. Ce blé que l’on retrouve à foison dans notre alimentation : pains, pâtes, pâtisseries, céréales pour petits déjeuners, sandwiches, biscuits apéritifs etc. Ce qui m’a interpellé est le fait que « le pain de blé complet élève le taux de glycémie autant, voire plus, que le sucre de table. »

Il en résulte « des conséquences importantes pour le poids, le glucose s’accompagnant invariablement d’insuline, hormone qui en permet l’absorption par les cellules et favorise sa transformation en graisse. » Cette graisse s’accumule particulièrement au niveau de l’abdomen et des viscères : c’est ce qu’il appelle la « bedaine de blé. »

Il répond à une remarque pertinente : si le blé était  aussi mauvais pour la santé, pourquoi le consomme-t-on depuis des millénaires sous forme de pain ? Au cœur des rituels religieux, « le pain est une denrée pratiquement universelle : chapati en Inde, tsouréki en Grèce, pita au Moyen-Orient, aebleskiver au Danemark, naan bya qu’on sert en Birmanie. » Or le blé consommé par nos ancêtres n’est pas le même que celui consommé aujourd’hui. Depuis la deuxième moitié du XXème siècle, à des fins de productivité et de baisse des coûts de production, les techniques d’hybridation ont donné naissance à un nouveau grain. De par ses propres caractéristiques, ce nouveau grain serait nocif à notre santé car il ferait « grimper le taux de glycémie pratiquement plus que tout autre aliment glucidique, haricots et confiseries en barre compris. »

Les multiples méfaits du blé dans l’organisme

Le Dr William Davis a vu passer bon nombre de patients ayant guéri de plusieurs maladies grâce à la suppression du blé de leur alimentation.

Il parle donc, à travers plusieurs chapitres, des liens entre le blé et l’obésité, la maladie cœliaque (perturbation grave de l’intestin grêle par le gluten de blé), le diabète, l’acidification de l’organisme, la cataracte, et les maladies cardiaques.

Il insiste également sur la dépendance qu’exerce le blé sur notre cerveau : « la consommation de blé entraîne la formation de composés apparentés à la morphine », ce qui stimule l’appétit et pousse à consommer à répétition étant donné le sentiment agréable qui en résulte. Si on le supprime, des symptômes de sevrage peuvent apparaître chez certaines personnes. Après avoir lu le chapitre lié à ce sujet, cela m’a fait sourire et je me suis tout de suite reconnue moi-même ou d’autres personnes dans cette situation : combien de personnes de mon entourage ai-je entendu dire que leur pêché mignon était le pain ou les pâtes, qu’ils ne pouvaient pas s’en passer et que c’était comme une drogue pour eux. 🙂

Dites adieu au blé

Le dernier chapitre concerne ses propositions en matière de nutrition afin d’éliminer complètement le gluten de son alimentation. Il va même plus loin, en préconisant de diminuer sa consommation totale de glucides (afin de ne pas faire grimper le taux de glycémie), ce qui inclue le riz, les pommes de terres, les légumineuses, les fruits séchés, les desserts, les autres grains comme le quinoa et le sarrasin.

Il propose également des exemples de menus pour une semaine : votre première semaine sans gluten !

Pour ma part, j’ai trouvé ses recommandations en matière de nutrition un peu trop strictes concernant les glucides : j’aurais bien du mal à les appliquer concernant les fruits qu’il conseille de consommer en quantité limitée. J’ai donc lu avec intérêt cette dernière partie du livre, mais ce n’est pas la plus importante pour moi.

En lisant ce livre, je me suis rendue compte de l’effet néfaste que pouvait exercer le blé (ou plus précisément le gluten) sur ma santé. Heureusement, grâce au changement dans notre façon de manger, nous avions déjà diminué notre consommation de blé. Cela s’était fait naturellement. Aujourd’hui, nous consommons toujours de temps en temps du pain et des pâtes. Cependant, nous faisons attention à ne pas en abuser. Vous pouvez acheter le livre ici.

J’espère que vous avez eu autant de plaisir à lire notre résumé que nous à l’écrire. A votre tour, dites-nous dans les commentaires ci-dessous ce que vous avez pensé du livre et à défaut, des propos cités ci-dessus? 🙂

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.3/10 (9 votes cast)

Pourquoi le blé nuit à votre santé, 9.3 out of 10 based on 9 ratings

Articles Similaires

2 commentaires

  1. Xolali - 24 juillet 2014 at 21 h 23 min

    Gluten = glue = visqueux = colle ! Je ne sais pas si tu vous avez déjà pris un bol de céréales et vu votre estomac gonflé comme un gâteau rempli de levure mais c’est vraiment quelque chose! Sentiment de fatigue, de lourdeur et surtout de ne pas avoir mangé sainement du tout.
    J’ai commencé à diminué fortement le gluten et j’en suis ravi ! Fini le bidon qui gonfle comme un ballon de baudruche et les coups de barre de 14h !

  2. Fanny - 19 janvier 2015 at 4 h 45 min

    Je n’ai pas lu ce livre mais je partage son avis ! Après m’être documentée j’ai décidé le 31 décembre dernier d’arrêter le gluten dans mon alimentation, et les résultats 3 semaines après sont flagrants. Le gluten nous empoisonne vraiment … je ferai un article sur mon expérience du « sans gluten » sur mon blog prochainement 🙂

    Bonne journée !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Téléchargez nos 5 recettes brûleuses de graisses

x